Urbanisme durable

Intervenir sur un site pollué

Mis à jour le 10/05/2022

Le choix des options de gestion s’avère délicat à opérer et l’outil SelecDEPOL constitue une aide à la sélection préliminaire des techniques utilisables selon les contextes locaux et sur la base des éléments du site.

Le processus de dépollution

Le processus de dépollution doit reposer sur une connaissance approfondie du contexte et de la problématique, acquise par des études préalables (documentation, diagnostics, ...), généralement complétées par des essais en laboratoire ou sur le terrain, puis des contrôles de performance pour fiabiliser et sécuriser les travaux.

Pour de multiples raisons technico-économiques (mais pas seulement), il n’est parfois pas possible de traiter complètement les sols (ou les nappes) et de maîtriser totalement les sources et leurs impacts sur l’environnement. Il en résulte la nécessité de s’assurer de l’adéquation du niveau de pollution résiduelle au droit du site (notamment au droit des futurs bâtiments) avec les usages existants ou envisagés. De même, des mesures de gestion peuvent être nécessaires dans le cas où des usages existants seraient remis en cause à l’extérieur d’un site (exemple de remontées de vapeurs dans des bâtiments riverains). Pour y parvenir, il convient alors de combiner aux mesures de dépollution des mesures constructives afin d’assurer un risque sanitaire acceptable.

L’outil SelecDEPOL

L’outil interactif SelecDEPOL d’aide à la sélection préliminaire des techniques s’articule autour de deux modules :


SelecDEPOL apporte en outre une aide à la rédaction des cahiers des charges pour la réalisation des essais de faisabilité et la consultation des entreprises de travaux. Il vise enfin à disposer de meilleures offres, en fournissant les éléments nécessaires au dimensionnement des traitements, et cela dès la rédaction du cahier des charges de la consultation. Enfin, cela permet au donneur d’ordre d’engager une discussion sur les propositions qui lui sont faites par les professionnels de la dépollution.

Cet outil apporte des éléments concernant les retours d’expérience sur les techniques, leur maturité et les données économiques (coût). Il propose également des fiches descriptives sur 35 techniques de dépollution des sols et des eaux souterraines, 3 mesures de gestion et 26 mesures constructives détaillant pour chacune d'entre elles sa mise en œuvre, ses limites et conditions d’utilisation.